Quel régime ?

Portrait de Salvo
Posté par Salvo
dim, 14/01/2007 - 22:39

Bonjour !

Je viens de m'installer comme indépendant complémentaire, je vais devoir aller au bureau de TVA , et je me demandais quel serais le régime TVA à choisir, vu qu'il y en a 3 .....lequel est plus approprié, et plus avantageux ?

Merci d'avance pour la réponse.

Toutes les réponses

A quels régimes pensez-vous exactement?

Et quelle sera votre activité au juste?

Je m'installe comme technicien en informatique, en complémentaire .

Je pensais aux régimes suivant :

Le régime mensuel
Le régime trimestriel
le régime de la Franchise
Le régime normal.

Quel est le régime le plus approprié ?

Merci encore.

Le régime de la franchise ne peut s'appliquer qu'aux petites entreprises dont le chiffre d'affaires annuel ne dépasse pas 5.580 EUR.

Il présente l'avantage de vous éviter pas mal de maux de tête puisque vous êtes notamment dispensé de déposer des déclarations TVA, mais pas de la liste annuelle des clients assujettis. En revanche, l'inconvénient est que vous êtes privé de tout droit à déduction de la TVA qui gèrve vos achats.

Pour le reste, le régime normal et le régime mensuel couvrent à peu près la même chose.

Si votre activité est saisonnière avec des pics et des creux d'activité importants, il peut être plus indiqué d'opter pour un régime de dépôt mensuel même si votre chiffre d'affaires est loin d'atteindre le seuil requis, à savoir 1.000.000 EUR. En effet, dans ce cas, vous êtes dispensé de payer les acomptes trimestriels (mais pas l'acompte de décembre).

Dans les autres cas, le régime de dépôt trimestriel me paraît le plus simple à appliquer. Mais ceci n'est qu'un avis, la décision vous appartient.

Merci !

A Georgette

Je crois que vous pédalez dans la semoule en donnant des réponses là où ce n'est pas demandé outre le fait que nous sommes sur un site orienté "comptabilité belge".

0 vote actuellement | +1 Répondre

Mensuel et trimestriel ne sont que des modalités de dépôt du régime dit "normal".

En dehors de ce régime normal, il y a :
- la franchise expliquée ci-dessus
- le forfait (moyen de calculer la taxe de manière forfaitaire réservé à certaines activités comme les coiffeurs, les boulangers,...)
- le régime agricole (tout à fait spécial)
- le régime de la marge (pour les assujettis revendeurs de biens d'occasion, d'antiquité ou de collection)

BàV

...