Accès Rapides

En Pratique

Achat Véhicule et % professionnel

Portrait de Florescens
Posté par Florescens
mar, 20/03/2007 - 17:05

Bjr,

Je vais acheter une véhicule neuf bientôt, je suis indépendant principal et je n'avais pas de véhicule avant. j'utiliserai principalement ce véhicule pour mes déplacements prof. (me drendre à mon magasin, me rendre chez mes fournisseurs, qq livraissons) C une voiture. On dit qu'il faut calculer le % professionnel selon la méthode km proféssionnel / km total par an mais puisque je n'avais pas de véhicule auparavant je ne sais pas encore combien j'aurai de km... ! comment je fais alors pour calculer la tva à récupérer sur l'achat ?

Merci

Meilleure réponse

Bonjour,

Toujours dans le cadre d'un achat de véhicule neuf lors d'une activité complémentaire en personnes physique assujettie à la TVA, je suppose que la partie professionnelle doit être prise en compte lors du calcul d'amortissement (même principe que pour les frais)

Cet amortissement vient donc gonfler les dépenses. N'est-ce pas gênant que les frais soient toujours nettement supérieurs aux revenus?

C'est compréhensible la première année lors du commencement de l'activité mais quid pour les années suivantes?

Merci d'avance pour votre retour?

 

Toutes les réponses

Bonjour,

donnez nous plus d'informations sur votre activité. Je suppose que vous êtes assujetti à la TVA avant tout.

Je m'avance un peu mais en principe, pour la TVA, vous pouvez récupérer 50% de la TVA.

Dans quel secteur travaillez vous ?

Bien à vous,

J'oubliais : etes vous en société ?
s'agit il d'un utilitaire ?

pour une voiture, on ne peut récupérer que max 50% même si la partie professionnelle représente plus que cela.

Bonjour,

je tiens un commerce de fleurs, suis assujetti en effet. je ne suis pas en société.

Vous ne pouvez en effet que récupérer 50% de la TVA pour ce qui concerne toutes les charges de votre véhicule.
Le reste, vous le mettez en charge à concurrence bien sûr de la quote part professionnelle.
Pour calculer cette quote part, à mon avis, pour la première année, vous devez faire une estimation.

Bonjour,
J'aurais une question du meme ordre.
Etant indépendant à titre complémentaire depuis très peu de temps je n'ai encore aucun revenu professionnel résultant de cette activité. Parallèllement j'envisage l'achat d'un véhicule. Puis je récupérer une part de la TVA payée en quote part activité complémentaire et si oui, pour quel pourcentage ? D'un point de vue taxation, quel pourcentage du cout du véhicule puis je passer en charge professionnelle meme si je n'ai pas de revenu? D'avance un grand merci pour votre feedback.

Cordialement

Trinaxia

Même si vous n'avez pas encore de revenus, vous exercez déjà votre activité ? Dans l'affirmative c'est le pourcentage de la partie de l'usage professionnel qui peut être récupérée à la TVA, avec maximum de 50%, et déduite en investissements vis à vis des contributions.

Bonjour,

Citation : < Je vais acheter une véhicule neuf bientôt, je suis indépendant principal et je n'avais pas de véhicule avant. j'utiliserai principalement ce véhicule pour mes déplacements prof. (me drendre à mon magasin, me rendre chez mes fournisseurs, qq livraissons) C une voiture. On dit qu'il faut calculer le % professionnel selon la méthode km proféssionnel / km total par an mais puisque je n'avais pas de véhicule auparavant je ne sais pas encore combien j'aurai de km... ! comment je fais alors pour calculer la tva à récupérer sur l'achat ? >

Bien distinguer une voiture d'un véhicule utilitaire !

Car les déductions tva sont différentes.

Pour ce qui concerne les frais du véhicule, il n'est pas nécessaire dans votre cas de calculer les km, mais simplement de compter un % privé en fin d'année.

Bien à vous,

bbx

0 vote actuellement | +1 Répondre

Merci Gavroche pour votre rapide feedback.

Je suis en effet déjà inscrit comme complémentaire mais je n'ai jusqu'à maintenant aucune activité réelle liée à cela. Pas de frais et pas de revenus. Je pense que mon activité complémentaire va réellement commencer en janvier. Donc touts mes revenus proviennent à 100% de mon activité d'employé salarié.

Puis je donc récupérer un pourcentage de maximum 50% de la TVA du véhicule imputable à mon activité complémentaire , meme si elle est inexistante? Et si c'est le cas sur quelle base calculer ce pourcentage vu que l'activtité complémentaire est inexistante (pas de charges et produits)?

Je ne comprends pas très bien votre commentaire sur la part à mettre en investissement et amortisable. Combien puis je mettre en investissement "professionnel complémentaire" ? Et comment justifier cela vu que je n'ai aucuns revenus jusqu'à maintenant pour la partie complémentaire ?

Merci encore pour votre précieux feedback.

Cordialement

Trinaxia

Cette discutions réponds à beaucoup de mes questions.

Je suis dans le même cas, à savoir que je dois m'enregistrer comme indépendant complémentaire dans les jours à venir.

Je dois m'acheter une voiture, et celle-ci me servant principalement pour cette activité (je vais travailler en train la journée).

Est-ce que je suis correct en disant ceci :
- je prends un exemple avec un véhicule à 20000€ (htva)
- j'estime que mon usage professionnel (lié à mon activité complémentaire donc) sera de 75%
- à l'achat du véhicule neuf, je récupère 50% de la TVA (=2100€)
- je peux décider de l'amortir sur 4 ans, et dans ce cas j'aurai 5000€ euros de frais par an dans ma déclaration fiscale.

Est-ce que je c'est si "simple" ou bien je ne suis pas tout à fait correct?

La voiture est une BMW 118d qui émets peu de CO2. Le vendeur me disait que cette voiture permettait d'être déduite à 75%. Je n'ai pas trop compris, mais je suppose que il s'agit d'un avantage pour les société, et que ceci ne change rien dans mon cas?

D'avance, un grand merci pour vos avis.

En TVA, seule l'intention compte et non la réalisation effective de l'activité. Cette intention doit toutefois être démontrée par des éléments objectifs (par exemple l'achat d'un stock, la réalisation de publicité,...).

N'oubliez pas que si le véhicule est affecté à votre patrimoine professionnel, il y aura de la TVA à appliquer lors de sa revente ou lors de la fin de l'activité, même si sa valeur comptable est nulle.

Le chiffre de 75% est valable en impôts directs, pas en TVA, comme expliqué ci-dessus.

BàV

...