SPRL ou SPRLS

Portrait de tequillapaf
Posté par tequillapaf
dim, 28/03/2010 - 17:06

Bonjour a tous.

tout dabord je voudrais remercier les createur de ce site et tous les intervenants ...qui m ont permis, je dois dire, de trouver de nombreuses reponses a mes questions....
ma situation
je suis employe dans une societe aeronautique qui me permet d avoir 6 mois de l annee en temps libre mon emplois du temps est divise en shift 5 semaines on et 5 semaine off.
je voudrais me servir de tout ce temps libre pour exercer la meme activite ( maintenance aeronautique) mais a mon nom.
j ai deja beaucoup prospecte et trouve de nombreux contrats ( le principal se situerais en hollande) qui me permetrais de travailler pratiquement toutes les periodes ou je suis libre.
pour cela je voudrais creer une societe qui serais implanter en Belgique.
j ai deja planifie un rendez vous avec un expert financier avant toutes demarches administratives mais impatient, j aurais quelques questions a vous poser :)
je dispose des fonds pour creer une SPRL classique , qui doivent s elever a 6500 euros , si je ne me trompe pas.
donc dans mon cas quelles type de societe choisir sprl classique,sprls,sprlu??
-sachant qu il sagit d une prestation de services, que je serais la seule personne a travailler au sein de ma societe et que je n ai besoin d aucun investissement de depart. je n aurais pas besoin non plus de prelever mon salaire de ma societe, percevant deja un salaire de mon emplois fixe.
-concernant les fonds a debloquer et a mettre sur le compte en banque puis je faire valoir des " fonds en natures" comme ma voiture ou autres biens?? et a quel hauteur??
-la societe qui m emploieras est situe au pays bas , c est une grosse societe aeronautique, la TVA seras telle de rigeur au vu des derniers textes ... ( a vrai dire je l ai ai consulte , n ai pas trouve de reponse precise ....mais me suis tres vite endormis :) )
voila voila si vous pouviez m apporter quelques reponses avant ce fameux entretiens
merci par avance

Meilleure réponse

Bonjour, j'ai plus ou moins la même question.

Nous voudrions créer une société de service à 2. celle-ci ne nécéssite pas d'investissement particulier. Moi je serais comme associé inactif et l'autre personne comme active.
Un expert nous a confié que dans notre cas la sprl s était une bonne solution...toutefois nous avons les 6500 € en numéraire pour une sprl "classique". Nous avons déjà une série de contrat prêts à être signé.

Ma question est: dans quel cas le patrimoine personnel est le "moins" exposé (sprl ou sprl-s)?

La sprl s me semble personnellement " relativement" dangereuse mais mes références sont surtout basée sur le net (on y parle pour la sprl S de caution solidaire pendant 3 ans - je comprends le patrimoine sera touché le cas échéant) + obligation d'atteindre les 18500 dans les 5 ans. 

 
J'en appel à votre avis et commentaires pour me faire une base plus solide dans la prochaine réunion avec l'expert.

Mon but est: exposer ma famille le moins possible si tant est que ce soit possible.....
 merci

1 vote actuellement | +1 Répondre

Toutes les réponses

Votre lecture est correcte mais votre exemple idéal !
Je m'explique.
L'idée était que vous pouviez démarrer avec UN euro (et pas 3.400,00 ou tout autre montant !) ...
Vous aviez CINQ ans pour trouver (arrondi) 18.550,00 euros étant un QUART du bénéfice net que vous auriez dégagé soit 74.200,00 euros après impôts soit encore un bénéfice AVANT impôts d’environ 102.000,00 euros en sachant que la rémunération du dirigeant aura déjà été déduite !!!

En considérant une rémunération moyenne de 2.500,00 euros/mois, cela nous donne une marge bénéficiaire d’environ 50.000,00 euros/an  dans le cadre d’une société pour laquelle on n’a pas pu déposer 6.200,00 euros !!!

Par ailleurs, les petits caractères doivent attirer l’attention que le délai de montée en puissance n’est pas le délai de cinq ans mais celui de trois ans puisque la responsabilité personnelle est engagée entretemps !!!

Il est aussi à souligner qu’il est strictement interdit d’être déjà associé dans une autre société !!!!!

Le (texte n’est, à mes yeux, pas très clair au terme de ces cinq années sur l’obligation d’un rapport de réviseur pour une augmentation de capital autrement qu’en espèces.

Je reste dubitatif sur le droit de ne libérer le capital corrigé que sur les bases usuelles ; j’estime que cela aurait du apparaître dans les textes … et surtout dans la publicité de la Ministre …

 

Par ailleurs, le délai de cinq ans est impératif !!!

Il en découle que la réserve n’existe que si bénéfice il y a !

 

Si j’attribue tout le ‘bénéfice’ au dirigeant, il me sera difficile de créer une réserve substantielle …

 

Allez, on n’a pas fini d’en parler !

 

Enfin, je suis très heureux de côtoyer des professeurs qui ne se prennent pas la tête …

0 vote actuellement | +1 Répondre

...