Statut social de l'auto-éditeur

Portrait de Lagriffe
Posté par Lagriffe
mar, 28/04/2015 - 23:19

Bonjour,

Après pas mal de recherches sur le net et autant de réponses différentes selon les interlocuteurs (professionnels du chiffre y compris), je me demande quel est le statut social et fiscal d'un salarié "classique " qui souhaite publier un ouvrage.

Il semble acquis que s'il touche des droits d'auteurs de son éditeur, il doit se contenter de mentionner ses revenus dans sa déclaration fiscale.

Par contre, s'il s'auto-édite, doit-il adopter le statut social d'indépendant complémentaire, sachant qu'il y a toutes les chances qu'il ne vende que 100 ouvrages en 3 ans, dont la moitié sera achetée  par lui-même ?

Je présume que s'il offre ses ouvrages (via un site internet par exemple), il ne doit en aucun cas devenir indépendant ?

En vous remerciant pour vos éclaircissements.

 

Lagriffe

Toutes les réponses

Vous avez compris !

Vous DEVEZ devenir indépendant complémentaire.

Offir vos ouvrages via un site ? Bizarre ... Consultez avant de MAL libeller votre proposition ....

 

Vous pourriez entrer dans les catégories d'exception ... mais cela doit se discuter en consultation.

0 vote actuellement | +1 Répondre

Bonjour,

 

je vous remercie pour votre réponse.

Je pense aussi qu’il y a lieu de devenir indépendant, même si c’est un non-sens sur le plan économique, l’activité étant à coup sûr déficitaire (sauf l’exemple de l’imprimeur belge cité ci-dessous).

D’où l’idée d’offrir le livre gratuitement (dans la limite des stocks bien sûr) ou en téléchargement.

Deux exemples de sites d'auto-édition :

 

http://www.les-auteurs-libres.com/publier.php

http://limprimeur.be/content/8-publier-livre-gratuit-pourquoi

 

 

Lagriffe

...