Société simple vs Association de faits

Portrait de zaks92
Posté par zaks92
dim, 20/09/2020 - 01:00

Bonjour,

Je suis psychologue indépendant complémentaire en personne physique. Mon ami est kinésithérapeute indépendant en SRL, personne morale. Nous souhaitons nous associer afin de proposer un centre de thérapies pour enfants et adolescents. Nous souhaitons devenir locataires d'un lieu et y sous-louer des plages horaires pour différents indépendants dans le champ de la santé (tous exonérés de la TVA vu leur pratique). Les principales entrées d'argent sur le compte commun que nous établirons seront donc les entrées liées à la mise à disposition des locaux et du matériel à ces professionnels.

Nous avons consulté deux comptables afin de réfléchir à la forme à adopter. Nous avons reçu deux avis différents et beaucoup d'informations contradictoires. Nous sollicitons donc votre aide afin de trancher. Le premier nous conseille l'association de faits, et le second la société simple. Leurs arguments s'opposent et chacun d'eux affirme que l'autre nous guide sur la mauvaise voie. 

Laquelle de ces deux formes recommanderiez-vous pour une telle activité (sachant qu'un de nos objectifs reste également de se dégager des bénéfices personnels) ? Les deux formes doivent elles être inscrites à la BCE et avoir un numéro d'entreprise ?

Je ne saisis pas non plus si l'entité créé doit avoir sa propre comptabilité ou non ? Être imposée proprement ? Car si elle résulte du partenariat d'une personne physique et d'une personne morale, ne sont-ce pas ces deux personnes qui devront être imposées sur les bénéfices dégagés ?

Merci d'avance pour votre aide...

Toutes les réponses

Le poinjt de départ devrait être mieux défini.

Soit deux personnes physiques

Soit une personne physique et une société

Soit deux sociétés (si VOUS créez votre propre société)

soit une (nouvelle) société crréée par une personne physique, etc.)

Cela nous ramène au point de départ.

Les relations entre personnes physiques peuvent s'étaler sur toute la gamme et les divorces sont souvent source d'ennuis.

Les relations entre une personne physique et une société ne sont pas simples à gérer dans le cadre d'une association de fait.

Etant posé que vous déclarez vouloir tirer profit de la situation, je vous conseille de voir un troisième professionnel car expliiquer les avantages et les inconvénients de TOUTES les formules prendrait trop de place sur le présent site.

 

0 vote actuellement | +1 Répondre

...