invalidité et cohabitation

Portrait de porteur
Posté par porteur
mar, 28/09/2010 - 17:49

Bonjour, j'ai 60 ans,je suis invalide depuis 5 ans;j'aimerais cohabiter avec une personne invalide depuis 15 ans,est ce que nos indemnités vont être diminués?(actuellement taus "isolé")merci pour votre aide

Meilleure réponse

Toutes les réponses

Vous êtes invalide ou "malade longue durée" ?

3 votes actuellement | +1 Répondre

Les indemnités "invalide" sont indépendantes de la situation familiale.

0 vote actuellement | +1 Répondre

Bonjour,

Etes-vous certain de votre réponse ? Je cohabite avec une personne reconnue invalide à plus de
66 % mais qui perd tous ses "avantages" car je travaille.
Merci,
Frédérique

De quels avantages parlez vous ?

Ses indemnités (+/- 900 euro/mois) sont payées par sa mutuelle. L'allocation de remplacement qu'elle à droit, elle ne la reçoit pas car elle cohabite avec moi, son statut OMNIO lui a été retiré, pas de réduction non plus pour les transports en commun.

Ce n'est pas une invalidité ! C'est du chômage en maladie !

0 vote actuellement | +1 Répondre

Pardon ?

J'écris qu'il ne s'agit pas d'une indemnité pour invalidité puisque cette dernière est indépendante du statut social de la personne.

2 votes actuellement | +1 Répondre

Désolée mais je ne comprend pas. Mon amie travaillait, puis s'est retrouvée en congé maladie longue durée. Après plusieurs années, on lui a finalement déclaré une "MS". Après passage chez le médecin conseil, on l'a reconnue handicapée à plus de 66% (documents officiels de la"vierge Noire").
Suite à cela, on lui a écrit qu'elle rentrait dans les conditions pour l'allocation de remplacement mais n'y avait pas droit car elle cohabitait (pas cohabitant légal).

Nous ne parlons pas de la même chose !

Vous parlez de l'allocation EVENTUELLE SUPPLEMENTAIRE !

On peut résumer la situation comme suit :

Une allocation de remplacement de revenus (ARR) peut être accordée à une personne handicapée si son handicap limite sa capacité à travailler et donc sa faculté d'acquérir des revenus par le travail. Cette aide est cependant liée à plusieurs conditions telles que :

  • la nationalité
  • l'âge
  • le lieu de résidence
  • les revenus (de la personne handicapée comme de la personne avec laquelle elle forme un ménage)

Pour évaluer l'incapacité liée à leur handicap, les personnes souhaitant bénéficier de cette allocation sont préalablement soumises à une expertise médicale.

Enfin, le montant de l'allocation est fixé selon la situation familiale de la personne handicapée : isolé, en ménage, cohabitant, enfants à charge, en institution.

3 votes actuellement | +1 Répondre

...