Indépendants et gestion de stock

Portrait de caroline_di
Posté par caroline_di
mar, 01/12/2009 - 09:02

Bonjour,

Je donne cours de connaissances de gestion de base à une dizaine de personnes souhaitant ouvrir de petits commerces (snack, petite restauration, magasin de vêtement, librairie, boutique on line etc.).
J'aborde la gestion des stocks avec eux demain, mais j'ai une connaissance plutôt théorique du sujet. Pourriez-vous m'éclairez sur ce qui est le plus pertinent pour eux?
Que doivent-il absolument appliquer dans la pratqiue?
Obligation de tenir des fiches de stocks?
Recours à un logiciel? Un simple fichier excel?
Inventaire permanent ou simple inventaire de clôture?
Aide du comptable? Doivent-ils connaître les méthodes LIFO, FIFO, PMUP?

Merci d'avance pour votre apport pratique et rapide si possible!

Toutes les réponses

Bonsoir,

Madame le Professeur, pour demain c'est un peu court.

Tout d'abord mes considérations concernant la nécessité d'un apport de "connaissance de gestion de base". S'agit-il pour un commerçant de savoir tenir sa comptabilité ? de reconnaître une facture, un paiement, ... ? 
Cette loi de 1999 est dépassée, les faillites ont plus que doublé et augmentent chaque mois...
Elle est actuellement inepte, sauf pour empêcher la libre entreprise alors que nous sommes en crise économique!

Voici quelques idées pour la gestion des stocks dans la pratique:

-  un grossiste devrait tenir un stock permanent avec indication du stock minimum provoquant une commande de réassort.
- il n' y aucune obligation de tenir des fiches de stock, la comptabilité est à tenir selon la nature et l'importance des activités. Pour un grossiste, pourquoi pas ?
- pour certains commerces, l'important réside en les dates de péremption.
- en général, un simple inventaire de clôture suffit, pour les sociétés il permettra la mise en concordance de la réalité (inventaire) avec la comptabilité.
- les méthodes FIFO, LIFO, etc... peuvent être enseignées, mais le commerçant n'y comprendra quand même rien. Mais pour obtenir son papier, pourquoi pas ?
- Dans des commerces saisonniers, de mode,  il y a les soldes, les stocks morts, les "rossignols".
Le tout engendre des écritures comptables et des actions commerciales.

La problématique des stocks dépend de la nature du commerce. 

Voilà en quelques mots, j'aurais souhaité approfondir ce sujet, mais... une prochaine fois, à froid.

Bien cordialement

...