Impacts d'héberger un ami

Portrait de Fabiandab
Posté par Fabiandab
lun, 19/12/2016 - 08:53

Bonjour,

Afin d'aider un ami qui n'est pas dans une situtation facile, je me permets de vous contacter pour connaître tous les tenants et aboutissants de l'acceptation de sa demande.

Situtation:

Je suis propriétaire d'une maison avec enfant à charge.

Un ami me demande de le loger pour quelques mois, max 1 an et de mettre son domicile chez moi afin qu'il puisse remonter la pente.

Il est prof non nommé, actuellement avec un emploi, mais renouvellable chaque année (sans certitude), don cil pourrait tomber au chômage l'année prochaine.

Quels sont les impacts administratifs? Taxes? fiscaux pour mon prêt hypothécaire? Etc. 

Des avantages?

Merci d'avance pour toutes vos réponses et votre aide précieuse.

Bien à vous

Fabian

 

Toutes les réponses

Le pire et le sans danger .... en fonction du niveau d'amitié qui vous lie !

En principe, vous devriez avoir une légère perte au niveau de votre situation fiscale IMMOBILIERE puisque vous loueriez (MEME gratuitement) une partie de votre maison.

 

D'autres incidents locaux pourraient être retenus.

0 vote actuellement | +1 Répondre

Bonjour Jojo,

Merci pour votre réponse.

C'est ce que je me disais aussi.

De quel ordre serait cette perte (approximativement)?

Pas d'impact sur les taxes communales? Hormis celle des immondices.

Ne vais-je pas être considéré comme cohabitant au lieu d'isolé? Et lui, comment sera t-il considéré?

Bien à vous 

Vous serez considéré comme cohabitant SAUF si la division de la maison permet REELLEMENT de penser qu'il y a des entités distinctes.

Lui sera considéré comme isolé SAUF au jour où il sera chômeur. Il sera alors, lui aussi, considéré comme cohabitant.

Votre première question ne permet pas de répondre sans plus de détails ...

0 vote actuellement | +1 Répondre

...