Valorisation d'une société en création

Portrait de megame
Posté par megame
jeu, 28/01/2010 - 12:24

Bonjour,

Etant en cours de création de SPRL, mon plan financier est fait et, après avoir été vers mon entourage, je fais maintenant le tour des acteurs possibles de ce financement: Fonds de participation, banques, et également investisseurs privés.
Or ces derniers me posent une colle : à combien évalué-je mon concept? Je comprends la logique (ils veulent déterminer quel pourcentage des parts ils obtiendraient avec leur investissement), mais j'avoue que sans flux financiers existants, sans actifs et avec seulement des projections sur papier, j'ai un peu de mal.
Qu'en pensez-vous?
Merci par avance de vos suggestions.

Toutes les réponses

Vous avez un peu de mal....et c·est normal.
En effet, ces acteurs vous "forcent" à vous poser des questions difficiles.

Cependant vous avez réalisé un plan financier dans une partie duquel il faudrait "normalement" trouver votre cash flow sur au moins 3 ans. Ensuite vous actualisez (plus d·infos sur Wikipedia ou Google) et vous obtenez la valeur que vaut votre entreprise aujourd·hui sur base de projections. Oui, c·est un peu fumant mais si les projections ont été prudentes et vos hypothèses testées et vérifiées, cela devrait au moins donner une idée. Ça c·est pour la méthode "compliquée"..

Un plus appréhendable est la méthode des multiples...vous multipliez un indicateur (chiffre d·affaires, bénéfice, ) de votre activité par un chiffre, un multiple...cela vous donnera une idée aussi, p-e plus pratique et plus simple à obtenir.
Mais ces multiples varient par secteur et dans le temps.....
votre sprl serait active ds quel secteur?

Mtnt, je me demande ce que vous avez pu leur proposer comme plan fin car pour ma part, quand je leur (surtout le fonds de participation - il y a d·ailleurs un fichier excel "pré-fabriqué" assez bien fait sur leur site) propose un plan financier, ils ne demandent rien de plus....donc je me dis que p-e en proposant plus d·infos, ils deviendraient p-e plus "dociles"....enfin Ça ce n·est qu·un avis issu de mon parcours.

Bien à vous

Merci de votre réponse.

J'ai bien des cashflows sur 3 ans, mais je suppose qu'il faut les retraiter un peu?
Et quel taux d'actualisation choisir?
Pour les multiples (de CA? d'EBITDA ?), l'entreprise est dans le secteur des services et réparations automobiles. Je n'ai aucune idée des multiples à appliquer..
Merci de votre aide

La valeur de votre société au jour de sa création est égale au capital libéré moins les frais de constitution !

0 vote actuellement | +1 Répondre

Merci, Jojo, mais il ne s'agit pas là de la valeur nette comptable; dans ce contexte, il s'agit plutôt de valorisation du potentiel de gains pour un investisseur, et donc de ce que les anglo-saxons appellent "pre-money valuation" (valorisation pré-investissement)

Bien d'accord ... mais je rappelais que nous avions AUSSI cette valeur !

Etant posé que l'habitude veut qu'on prenne deux ou trois (Plutöt trois ou quatre) valeurs, j'insère toujours celle-là !

0 vote actuellement | +1 Répondre

OK, je comprends. Et quand aux autres valeurs, comment les calculer?

En regardant sur internet je pense avoir calculé mes FCF (free cash flows).

Quel coefficient d'actualisation dois-je prendre à votre avis? Les formules que je trouve sont hyper théoriques...

-www. vernimmen.net ( pour un référentiel + cossu)
-pour les coeff, c'est assez vaste....au minimum le taux d'interêt dun compte bancaire....au maximum un taux 2 a 5 fois + élevé.
mais cest bien complique a justifier....je reste pragmatique ici en tout cas.
-pour les multiples, je reviens + tard...

Mais attention avec votre DCF, beaucoup de pincettes...

Effectivement, Vernimmen c'est costaud... Je vais m'y plonger.

Sinon, le coefficient de 2 à 5, c'est plutôt 2 ou plutôt 5 à votre avis?
Et les pincettes à prendre pour le DCF, c'est sur le calcul de la valeur terminale?
Merci

...