montage financement reprise société

Portrait de vince34
Posté par vince34
lun, 09/07/2012 - 01:09

Bonjour,

Selon vous ce montage est il envisageable?

Je vois déjà les commentaires habituel de certain, prendre rdv chez spécialiste. Mais ici je vous expose une idée brut, si les retours sont encourageants alors …et si ils sont négatifs alors je continuerai à chercher une autre façon de financer la reprise.
 

Societé L (Luxembourg)

               I

Société B1 (Belgique)

              I

Société B2 (Belgique)

La société L possède 100% des parts de la société B1.

 

 

 

La société B1 achète la société B2 pour 1.000.000€  

origine des fonds pour le rachat : - 200.000€ fonds propres apporté par actionnaires

                   -  800.000€ prêt à court terme auprès d’investisseurs privé.

 

 

 

La société B2 exploite une maison de repos et est propriétaire de l’immeuble.
elle contracte un leasing immobilier pour cet immeuble pour un montant de

800. 000€.

 

 

 

Fusion de la société B1 et B2.

 

 

 

A échéance remboursement du prêt à court terme aux investisseurs privé.

 

Etant donné que les 800.000€ utilisé pour le remboursement de la créance proviennent d’un excès de trésorerie créé grâce au leasing immobilier la société B1-B2 nouvellement constituée n’est nullement mise en danger.

merci d’avance,

Meilleure réponse

ARNAQUE SUPPRIMEE

 

2 votes actuellement | +1 Répondre

Toutes les réponses

Montage bizarre et inutilement compliqué ...

sauf à expliquer vos motivations secrètes !

0 vote actuellement | +1 Répondre

merci pour votre réponse.

Société L et B1 existe déjà  d'où leur présence.

La société cible dispose d'un patrimoine immobilier qui alourdit inutilement le prix de la reprise.
l'idéal serait que le cédant libére lui même se montant (via leasing immobilier) afin d'allèger le prix de reprise mais ce n'est évidemment pas fiscalement intéressant pour lui.

Je dispose de 200.000€, et je peux obtenir 800.000€ via investisseurs privé mais ceux ci souhaitent récupérer leurs fonds sur une période courte moins d'un an.

Etant donné que la société cible peut supporter le cout du leasing tout en continuant de dégager des bénéfices.

La fusion B1-B2 permet de retrouver une société qui à la fois :
- posséde une créance de 800.000€
- excès de trésorie de 800.000€
- continue de dégager des bénéfices

C'est ici que je me pose la question de savoir si le remboursement de la créance (financement achats B2) peut être rembourser par le surplus de trésorerie provenenant de B2. (cfr législation société ne peut financer son achat)

Mon seul avantage est de financer l'achat, sans disposer des fonds nécessaires.
Pas de motivations secrètes, l'objectif est clair! 

Je suppose que par leasing vous envisagez une sale and lease back.

Le cédant ne va bien entendu pas vous faire ce cadeau car il devrait payer le précompte mobilier sur le dividende qu'il receuillera ensuite et encore faut il que la société puisse légalement distribuer ce montant. Alors qu'il paye 0€ sur la vente des parts...

vince34 a écrit: (...)

La société cible dispose d'un patrimoine immobilier qui alourdit inutilement le prix de la reprise.
l'idéal serait que le cédant libére lui même se montant (via leasing immobilier) afin d'allèger le prix de reprise mais ce n'est évidemment pas fiscalement intéressant pour lui.
(...)
C'est ici que je me pose la question de savoir si le remboursement de la créance (financement achats B2) peut être rembourser par le surplus de trésorerie provenenant de B2. (cfr législation société ne peut financer son achat)

(...) 

Je vois mal comment vous feriez sauf à scinder la société ... Elle vaudra toujours un million ...
Pourquoi pas sauf qu'un contrôleur talentueux pourrait se poser la question de la concordance des temps dans le cadre de la nouvelle loi anti-abus ...

Même si cela vous déplaît (Voir message d'origine), il est préférable de consulter, cartes sur table ...

0 vote actuellement | +1 Répondre

merci pour vos réponses.

Je n'ai aucun problème avec le fait de consulter un professionnel, mais je préfère arriver avec des idées concrètes!

Si l'un d'entre vous m'avait dit "attention abus de bien sociaux" ou "pas autorisé cfr. art untul ",
j'aurais cherché d'autres pistes avant de consulter.

Merci encore à vous.

Jojo a écrit: (...)  Je vois mal comment vous feriez sauf à scinder la société ... (...) 
Pourquoi pas sauf qu'un contrôleur talentueux pourrait se poser la question de la concordance des temps dans le cadre de la nouvelle loi anti-abus ... (...)  

0 vote actuellement | +1 Répondre

J'avais bien noté la première fois!

Prudence et donc consultation afin de développer ou enterrer l'idée...

Encore merci,

ARNAQUE SUPPRIMEE

 

2 votes actuellement | +1 Répondre

...