2tps partiels CDD+CDI, CDD fini > alloc = 25% de revenu CDD est-ce normal ?

Portrait de Fangaliel Raionhato
ven, 02/10/2015 - 23:57

Bonjour,

Ce 31/08/15 j'ai terminé un temps partiel 20h/sem. employée (secrétariat) en CDD de 6mois. C'etait une fin de contrat CDD rien de plus.
Avant d'avoir ce CDD, pendant et toujours maintenant, j'ai un autre temps partiel, employée, CDI 13H/sem.

Le CDD de 20h se termine, je me réinscrit pour obtenir les allocations de complément de chomage temps partiel. Tout va bien et est en ordre...Là, je reçois effectivement mon complément et surprise... la somme fait à peine 25% du salaire Net (qui plus est) de mon CDD terminé... donc je passe de 950 euros à 240 euros...

Après 6 mois où, avec les 2 temps partiel, je ne recevais plus du tout de chomage biensur (salaire total égale à un temps plein barème)

Est-ce normal que je me retrouve avec des allocations de complément temps partiel plus basses encore que celles perçue avatn de faire le CDD ????

Le reste de ma situation n'a pas changé depuis plusieurs années : cohabitante, pas d'enfant, personne n'est à ma charge et aucun soutien financier (ou autre) car pas de famille et donc, pas d'aide d'un proche, pas de possibilité de faire de prêt, en plus étant une femme, c'est juste grillé toute autre solution qui n'est pas un salaire ou une allocation en attendant de ré-avoir un salaire...

Je suis complètement bloquée...que vais-je faire pour payer mes factures et vivre mon mois avec 700euros en moins d'un coup?

Le syndic me dit que le calcul est complexe...Je voudrais qu'on m'explique pourtant en détail car j'ai l'impression qu'il y a eu une couille dans le bouillon dans leur calculs...

Quelqu'un pourrait m'expliquer dans le cas précis où ce n'est pas du "partiel volontaire", où on a fait un CDD tps partiel en + d'un CDI temps partiel, d'employée cohabitante, comment est calculé l'allocation complémentaire du chomage svp ?

Je trouve de l'info sur le "partiel volontaire"...Pas mon cas.

Sur passer du chomage complet au partiel... pas mon cas

Sur la restructuration d'entreprise qui impose le partiel... pas mon cas

Sur le temps plein CDI qui devient partiel au sein de la même entreprise...Pas mon cas.

Rien du tout sur le double partiel dont un CDD, qui passe forcément au simple partiel à un moment.

Rien du tout sur le calcul des alloc. complémentaires ne partant pas d'un chômage complet à la base...ou d'un salaire temps plein CDI...
 

HELP !! je voudrais aller réclamer en toute connaissance de cause mais impossible de trouver des règles/lois/réformes exactes, des outils utiles et des explications claires sur le sujet, en détail et avec les cas particuliers comme le mien d'inclus.

(rien sur le site de l'ONEM, rien chez Actiris, rien chez inforjeune, rien chez pole-emploi, rien sur le site fédéral belge,... aucun site officiel d'institutions concernées de près ou de loin par l'emploi n'a d'info détaillée, que les cas généraux)

Un tout grand merci pour votre aide.

Bien cordialement,

Jun

PS : m'envoyer voir mon syndic qui me répond des "c'est complexe comme calcul on sait pas vous expliquer ça comme ça" c'est bon, j'y ait été et à part me mettre en pétard et apporter encore plus de questions, ça ne m'a rien amené... :)

 

 

 

 

Meilleure réponse

En droit social, il n'y a pas de différence entre cohabitation de fait ou légale. Dès lors que vous partagez votre habitation avec une personne ayant des revenus, c'est le taux cohabitant qui s'applique.

Toutes les réponses

Nous ne sommes pas un site spécialisé en droit social même si nous avons la capacité de réopondre à de nombreuses questions.

Votre question est malheureusement trop pointue.

Il ne semble pas que vous soyez syndiquée car c'est la meilleure si pas la seule voie possible sauf si votre indication "Syndic" revêt cette notion.

Dans les paramètres négatifs dont vous ne parlez pas, c'est votre situation de cohabitante (en droit ou en fait) qui joue un grand rôle.

0 vote actuellement | +1 Répondre

Ah oui! L'appart qu'on loue est à mon nom uniquement sur le bail et, biensur, sur la composition de ménage, mon petit-ami y est repris, comme l'aurait été une "copine" ou un colloc' sans relation intime... Comme le divorce n'est pas prononcé encore - administration/justice Nivelloise Lente - nous, mon petit-ami et moi, n'avons encore rien déclarer d'officiel forcément à part le fait qu'on est sous le même toit (adresse la même)

 

Bonjour,

 

Merci de votre prompte réponse :)

Tout d'abord oui, je suis syndiquée à la FGTB et "syndic" n'est que le raccourci du terme :) Ce sont eux qui m'ont remballée en me disant que c'était trop "complexe" à m'expliquer comme cela... de là, je me suis dit "alors qui peut m'expliquer clairement, si eux ne veulent pas car c'est trop compliqué ?"... Une idée d'institution ou service qui s'y connait en droit social sufisament pour m'expliquer ce calcul, svp ?

Ne connaissant pas la différence entre cohabitant "en droit" ou "en fait" ; je suis séparé de fait depuis 6ans de mon ex-mari (qui est non-solvable n'ayant pas droit au chomage, étant sans emploi et n'ayant pas droit non plus au CPAS car il vit avec ses parents, situation du "Tanguy") nos contributions, par exemple, sont comptées séparément, solo chacun de son coté. Et je suis cohabitante (sans contrat ou autre déclaration de relation amoureuse sur papier officiel à la commune ou ailleurs) avec mon petit ami actuel depuis 5ans. Avec ces infos, pourriez-vous me dire quel type de cohabitante je suis svp ? et quelle est la différence entre les deux type de cohabitants svp ?

Tout grand merci de vos conseils :)

Bonne journée,

Jun

En droit social, il n'y a pas de différence entre cohabitation de fait ou légale. Dès lors que vous partagez votre habitation avec une personne ayant des revenus, c'est le taux cohabitant qui s'applique.

Vous n'avez plus qu'une solution, étant cohabitante de fait (suivant vos explications), c'est de prendre rendez-vous avec un fonctionnaire de la caisse des allocations de chômage puisque, bizarrement !, votre syndicat n'est pas capable de vous répondre.

0 vote actuellement | +1 Répondre

...