Etude de comptabilité avancée: réponses.

Portrait de account
Posté par account
mar, 23/12/2008 - 18:17

Bonjour,

Je propose une étude avancée en comptabilité.
Je souhaite que chacun puisse y répondre à sa façon, avec esprit critique, pour l'avancement de l'étude au profit de tous.

En premier jet, nous analyserons les comptes du PCMN.

La classe 1: Comptes de fonds propres et à plus d'un an.
Des auteurs précisent qu'il s'agit de moyens financiers à disposition de l'entreprise de façon durable.
Question: qu'advient-il quand les fonds propres sont négatifs, suite à des pertes ?

Comptes de la rubrique 10: Capital.
100 Capital souscrit
101 Capital non appelé (-)
109 Compte de l'exploitant
(est couramment utilisé mais ne figure pas au PCMN).

Pour ce qui concerne l'étude du compte
100 Capital,
il y a lieu de distinguer l'appropriation du terme selon au moins six situations sociétaires. Elles seront exposées ensuite.
Je remarque qu'aucune écriture proposée ne concrétise la création d'actions ou de parts.
Il y a donc une ellipse.

Voilà pour ce jour, la suite demain, bonne soirée.

Cordialement.

Toutes les réponses

Vous êtes un éducateur merveilleux !

Pourquoi ne pas proposer une table ronde sur base de cette approche ?

0 vote actuellement | +1 Répondre

Bonjour,

Merci Jojo.

Une table ronde est une bonne idée.
Donc je propose qu'elle se tienne sur le sujet.
De plus, cela correspond à l'esprit d'un Forum de discussions.

Bien cordialement.

slt jvoudrai savoir quelle les moyens a mettre en oeuvre afin d'éviter une dépréciation des stocks

Bonjour,

Si la dépréciation est effective, il n'y a pas de moyens pour éviter la prise en charge.

Selon la nature de l'entreprise, par exemple pour le commerce de détail, il y a les ventes en solde.
Ou la vente à des commerçants spécialisés en lots de marchandises.

Dans tous les cas les résultats de l'entreprise seront affectés de la dépréciation.

Cordialement.

account a écrit:
Question: qu'advient-il quand les fonds propres sont négatifs, suite à des pertes ?

-> le total des autres comptes de passif est donc supérieur au total des comptes d'actif

risque de faillite (si les créanciers réclament leurs dettes et que l'on ne sait pas réaliser ses actifs) ??

nécessité d'un plan de redressement et / ou d'une recapitalisation

à noter que cette situation est ou était relativement fréquente dans le monde associatif (non marchand) - les pouvoirs subsidiants sont maintenant plus attentifs à cet aspect des choses et ne veulent soutenir que les associations qui ont une situation financière saine

PS le 23/12, vous nous disiez, mon cher account, "Voilà pour ce jour, la suite demain". Je n'ai pas vu la suite. C'est pour bientôt? Cordialement

Bonjour Domifo,

Je partage votre avis.
Il me fait constater qu'en comptabilité l'on se réfère généralement à des sociétés marchandes, oubliant ainsi les associations et leurs particularités.
Je crois qu'il serait bien de proposer systématiquement un parallélisme.
Dans le cas du début du sujet il s'agirait, e.a. du fonds associatif.

Pour "la suite à demain", j'avais espéré un minimum de discussion, ce que j'attendais dans l'esprit d'une "table ronde" proposée par Jojo.
C'est le but de ma démarche en ce sujet.
Je serais heureux que cela se réalise.

Bien cordialement.

J'ai répondu en privé compte tenu de l'insertion des remarques dans le texte.

PS Pour moi, une table ronde est une rencontre réelle (éventuellement devant une bonne bouteille ou un repas) ....

OK ! Je sais que je dois perdre 8 kg en cette période festive !

0 vote actuellement | +1 Répondre

Jojo a écrit:PS Pour moi, une table ronde est une rencontre réelle (éventuellement devant une bonne bouteille ou un repas) ....

OK ! Je sais que je dois perdre 8 kg en cette période festive !

je me permets de répondre en public car je serais partant et peut-être que d'autres le seraient aussi (sur d'autres forums, n'appelle-t-on pas cela un "visu")

bruxelles me semble l'endroit préférable mais je peux me déplacer dans le brabant wallon -

il est évident que tout cela devrait se concrétiser en "MP" si cela se concrétise?

cordialement

PS = moi aussi j'ai des kilos à perdre.... mais cela n'empêche...

Bonjour,

Ce genre de table ronde me plaîrait beaucoup. C'est une excellente proposition !
De surcoît j'ai quelques kilos à reprendre sur ceux perdus depuis six mois).

Revenant au sujet, je tente de répondre aux questions pertinentes reçues de Jojo:

"est-ce seulement dans l'hypothèse d'une faillite que la TVA serait récupérable ?"
Réponses: non.
Depuis 2005, le jugement de faillite permet la récupération immédiate de la TVA. Avant 2005, il fallait attendre la clôture de la faillite.
Dans les autres cas, il resterait toujours à prouver l'irrécouvrabilté de la créance.

"Qu'est ce que tous les moyens de droit ?"
La notion est vaste, depuis le mandat à une société d'encaissement elle peut aller jusqu'à l'exécution d'un jugement, PV de saisie OU de carence.

Le sujet traite d'aspects comptables, la fiscalité n'est donc pas abordée car il n'y a pas de parallélisme.
Il restra donc une distortion entre le bilan économique traduit en comptablité et le bilan fiscal.

Cordialement.

Bonsoir,

N'étant qu'en première année, et donc, ayant très peu de connaissance dans le domaine de la comptabilité, j'ai quelque peu hésité quant à participer à cette discussion.

Mais comme j'aime ce que j'apprends et que j'ai toujours la sale "manie" de chercher plus loin et d'approfondir, je vais poser ma question (et oui, encore une ! :)) :

A quoi sert le compte 109 ?
Pourquoi, comme Account l'a souligné, n'apparait-il pas dans le PCMN ?

En vous remerciant.

Sandro a écrit:

A quoi sert le compte 109 ?
Pourquoi, comme Account l'a souligné, n'apparait-il pas dans le PCMN ?

le PC"M"N est un plan comptable "minimum" normalisé et ne reprend pas donc tous les comptes utilisés par les comptables - plusieurs soft proposent des plans comptables plus détaillés que le PCMN - d'ailleurs, la loi ne préconise-t-elle pas que chaque entreprise développe son propre plan comptable (basé sur les racines communes du PCMN) "approprié" à son activité

pour le compte de l'exploitant dont account nous dit qu'il est "fréquemment utilisé", je lui laisse le soin de vous expliquer son utilité (je ne suis pas spécialiste de la compta des indépendants)

je présume que s'il est en classe "10" c'est qu'il est créditeur (argent amené par l'exploitant donc extension du capital)

s'il est débiteur ne faudrait-il pas le reclassifier en classe "41" comme un compte de tiers ?

c'est une question qui me vient à l'esprit suite à votre post - je le répète je ne suis pas trop familier à la comptabilité des indépendants

plein succès dans vos études et surtout conserver votre "manie" de curiosité - c'est comme cela que l'on avance dans les connaissances et la compréhension des matières

...