conseiller financier indépendant non agréé ?

Portrait de olivierd
Posté par olivierd
ven, 28/12/2007 - 14:40

Bonjour,
Je suis dirigeant d'une petite entreprise et je viens de me voir proposer les services d'un conseiller financier indépendant (freelance). Cette personne s'est présentée comme n'étant pas 'comptable agréé' mais pouvant exercer une mission de conseil comptable et fiscal, ainsi que d'aide à la comptabilité (gestion de la compta : encodage, situations comptables périodiques,...).
Selon cette personne, la seule chose qu'elle ne puisse pas faire, à la différence d'un comptable agréé, c'est de pouvoir me représenter officiellement (actes officiels).
Etant moi même comptable de formation (certes il y a longtemps...) je me pose la question de verracité de ses propos.
Quelqu'un peut-il me donner son avis ?
Personnellement, je pensais que tous ces actes étaient protégés par un accès à la profession spécifique.

Olivier.

Meilleure réponse

C'est un machin sorti de l'esprit tordu de Laurette O, il n'y a ni substance ni débouche avec cette formation. Si ce genre de métier vous intéresse, il faut une vraie licence en sciences financières.

Toutes les réponses

Bonsoir Olivier,

Cette personne est complètement dans l'erreur.

Toutes les missions proposées sont du monopole légal des comptables (-fiscalistes) agréés. Loi du 22/4/1999.
Voir: www.ipcf.be -onglet: "profession".
Les titres sont aussi protégés par cette loi.

Enfin, plus spécifiquement le conseil fiscal est protégé par la loi de l'I.E.C..

Tous, nous exerçons nos activités en qualité d'indépendant.

En consultant sur le site de l'IPCF le chapitre de l'exercice illégal, la jurisprudence et les sanctions, l'on remarquera que la loi est appliquée avec rigueur.

Cordialement.

olivierd a écrit:
Selon cette personne, la seule chose qu'elle ne puisse pas faire, à la différence d'un comptable agréé, c'est de pouvoir me représenter officiellement (actes officiels).

c'est clair qu'elle ne peut poser aucun acte officiel de comptable (profession protégée lorsqu'elle se pratique en "qualité d'indépendant")

si cette personne était salariée de votre société, il n'y aurait aucun problème à ce qu'elle accomplisse toutes les tâches comptables (sans en prendre la responsabilité toutefois, celle-ci incombant au chef d'entreprise)

une possibilité peut-être si vous ne désirez pas l'engager comme salarié, lui demander de facturer ses prestations sous le label générique "consultance" - mais cette possibilité sera probablement contestée par les comptables indépendants agréés IPFC ou IEC

Merci pour vos réponses.
Si cette personne n'a pas le droit de tenir ma comptabilité, je préfère alors me diriger vers un comptable agréé.

Olivier

Bonjour,

A la lecture de votre échange, il me vient une question. La formation de chef d'entreprise donnée par l'IFAPME conseiller en financier (en 2ans, à Liège en cours du soir), à quel métier donne-t'elle accès ? Je me demande si elle est nécessaire de la suivre si un comptable agréé apporte l'aide nécessaire au dirigeant de PME.
Merci.

D'une manière ultrasimplissime, dans le contexte donné, à toutes les professions sauf à celles réglementées ! 

0 vote actuellement | +1 Répondre

C'est un machin sorti de l'esprit tordu de Laurette O, il n'y a ni substance ni débouche avec cette formation. Si ce genre de métier vous intéresse, il faut une vraie licence en sciences financières.

Bonsoir,

je vous conseille de soumettre ce cas aux services de l'IPCF (info@ipcf.be) voire à l'IEC ( info@iec-iab.be ).

"une possibilité peut-être si vous ne désirez pas l'engager comme salarié, lui demander de facturer ses prestations sous le label générique "consultance" - mais cette possibilité sera probablement contestée par les comptables indépendants agréés IPFC ou IEC"

A faire si vous souhaitez avoir un gugusse qui va vous saloper le travail, qui ne  sera probablement pas assuré et dont la formation permanente se limitera à relire ses syllabus du temps où il était étudiant (s'il a obtenu un diplôme...)....

Lagriffe

F_Bonfond a écrit: C'est un machin sorti de l'esprit tordu de Laurette O, il n'y a ni substance ni débouche avec cette formation. Si ce genre de métier vous intéresse, il faut une vraie licence en sciences financières.

Bonjour.
Merci.
Petite question un peu casse tête : connaissez-vous quelques écoles qui délivrent la licence en sciences financières ? A ma connaissance, il n'y en a pas !

mugwaneza a écrit: Bonjour,

A la lecture de votre échange, il me vient une question. La formation de chef d'entreprise donnée par l'IFAPME conseiller en financier (en 2ans, à Liège en cours du soir), à quel métier donne-t'elle accès ? Je me demande si elle est nécessaire de la suivre si un comptable agréé apporte l'aide nécessaire au dirigeant de PME.
Merci.

Si vous lisez bien la définition du métier qui est donnée au début de la fiche, vous constatez que celui-ci est défini comme "conseil en placements" ou "comment jouer à la roulette" comme la dernière crise bancaire nous l'a bien montré.
Un comptable agréé n'a normalement pas grand chose à faire dans ce genre d'activité, sauf à conseiller à ses clients la plus grande prudence en matière de placement.
Cette formation semble rappeler ce qu'on appelait un "graduat banque, bourse, finance" tel qu'il était organisé par l'Institut Cooremans (Haute Ecole Francisco Ferrer) mais qui semble ne plus exister.

mugwaneza a écrit:

Petite question un peu casse tête : connaissez-vous quelques écoles qui délivrent la licence en sciences financières ?

toutes les universités belges + des grandes écoles comme ICHEC, St Louis, Corremans etc

le label était licence en sciences commerciales et financières ; il s'agit maintenant de "master" (depuis Bologne)

...