Compte courant du gérant en sprl

Portrait de mammouth
Posté par mammouth
mar, 16/09/2008 - 18:21

Bonjour,
concernant le compte courant du gérant en sprl. Des intérêts sont prévus OK
quel est le taux appliqué? Et ensuite que fait on de la somme majorée de l’intérêt. Est-il possible que cette somme vienne se replacer en plus au compte courant pour le bilan de l’année suivante et ainsi de suite? J’espère que c’est clair? Merci de votre réponse :-)

Toutes les réponses

Le taux des intérêts est de 10,40% sur le solde moyen du compte courant en 2007.
Si cet ATN (avantage de toute nature) est déclaré par le gérant, aucune écriture ne doit être comptabilisée dans la société.
Si l'ATN est repris dans les produits financiers de la SPRL, il est clair et logique que ce montant soit comptabilisé au débit du compte courant du gérant.

0 vote actuellement | +1 Répondre

Compte courant débiteur ou créditeur ???

0 vote actuellement | +1 Répondre

Puisqu'il est question d'intérêts fictifs, je crois qu'il est logique qu'il s'agisse d'un compte courant débiteur à l'actif de la société

Uniquement pour Gavroche

On peut le penser et/ou le déduire de la question mais cela sent le scolaire ... avec un texte à double entrée ou mal défini ou encore mal interprété !

Meilleur souvenir

0 vote actuellement | +1 Répondre

Bonsoir,
la société dont je suis administrateur a un compte courant débiteur en ma faveur. Je délivre des prestations de services pour les clients de ma société. Est il possible que la société émette une facture à ces clients, et que ces clients payent cette facture directement sur mon compte bancaire, et que nous réduisons par un jeu d'écriture comptable mon compte courant à concurrence du montant de ces factures (bien évidemment facture par facture). Je vous remercie par avance de vos éclaircissements.

Votre cheminement de pensée est tortueux et incomplet.
Reprenons :
vous voulez effectuer des prestations gratuites (puisque ce sera la société qui facturera); d'accord mais qui payera l'i^mpôt sur ce bénéfice ?
Vous voulez que le client vous paie directement; ce n'est pas normal; ce serait même un détournement; étant donné que les factures ne vous sont pas endossées, le client n'est pas libéré en vous payant !
Par ailleurs, il n'y a pas novation !

Donc, à supposer que ... votre société fait, avec votre aide, beaucoup de chiffre d'affaires, met une partie de côté pour payer le supplément d'impôt et vous paie avec le reste !!!!!!!

0 vote actuellement | +1 Répondre

Cher monsieur,
merci pour cette réponse, mais je ne comprends pas tout, mais je n'ai pas nécessairement été clair. De mon coté, je ne délivre pas de prestations gratites, car je facture ma société pour un montant équivalent (en tant qu'indépendant). Donc au lieu que ce soit ma société qui paye ma facture, c'est le client de la société qui paye la facture. Cela est il assimilé à un détournement ?

Votre cheminement de pensée est particulièrement 'à côté de la plaque' !

Recommençons !

Vous avez un compte courant que la société ne sait pas honorer.

A côté de cela, VOUS facturez à VOTRE société des prestations (Passons sur l'éventuel problème !) que celle-ci (Votre société) refacture à des clients.

Dans l'absolu, le client n'a rien à voir avec vous et vous ne proposez ni endossement ni novation !
Le client DOIT donc payer à la société.
La société vous paie votre prestation.
Tout cela est bien mais la société n'a toujours rien payé pour votre compte courant ....

Je crois qu'il serait bon (nécessaire !!!) que vous rencontriez un professionnel pour prendre le temps d'expliquer et de comprendre la réponse qui vous sera donnée.
Il me paraît, au stade actuel, que c'est impossible par écrit !

PS Le paiement direct chez vous ne libère pas le client et, en cas de difficultés, représente un DETOURNEMENT dans votre chef !

0 vote actuellement | +1 Répondre

Efectivement ce n'est pas si simple. Pourriez vous me dire ce qu'est une novation ?
Pour l'endossement, je pensais que c'était le cas uniquement pour des chèques ou effets de commerce

Réponse simpliste : transfert du droit vers une autre personne juridique

0 vote actuellement | +1 Répondre

merci pour cette définition. Il s'agit donc d'un contrat (éventuel) entre la société et moi même ? Y a t il une forme spécifique à avoir pour ce type de contrat ?
merci

...