Amortissement voiture indépendant personne physique

Portrait de JulienR
Posté par JulienR
mar, 24/01/2017 - 15:51

Bonjour,

Je suis architecte indépendant à titre principal (personne physique) depuis octobre 2014. J'envisage l'achat d'un nouveau véhicule et je souhaite savoir si mon raisonnement est bon et quelques précisions sur le calcul d'amortissement. Dans ce cas-ci, je ne m'occupe que de l'amortissement du véhicule, pas de l'essence, entretiens, pneus, taxes, assurances, etc.

1°  Valeur d’achat du véhicule neuf : 33.000 € htva à 39.930 € tvac (achat via renting financier avec valeur résiduelle)

2°  TVA récupérable : 50% (soit ½ x 6.930 € = 3.465€)

3°  Amortissement : 5 ans (60 mois) avec 20.000 km / an

4°  DNA (personne physique) : 75%

5°  Part déductible (balance privé/professionnel) : 50%

J’ai indiqué 50% par défaut mais y a-t-il un pourcentage forfaitaire ou faut-il le calculer en détails ?

 

Pour le calcul d’amortissement : 39.930 (1°)  x  0,2 (3°)  x  0,75 (4°)  x  0,5 (5°)  =  2.994,75 €

 

Ce calcul est-il correct ? Le montant à prendre en considération est-il bon (39.930) ? Ou doit-on prendre le montant d’achat htva ? Ou encore le montant htva + la partie de tva récupérable ?

Concernant le point 2° relatif à la TVA. Celle-ci est récupérée au fur et à mesure des trimestres ? Ou reçoit-on un versement unique ?

Autre question relative à la TVA, est-ce que la TVA comprise dans les mensualités de remboursement du renting est-elle déductible (à concurrence de 50% évidement) ?

Concernant le résultat obtenu, les 2.994,75 € sont-ils simplement déduits de mon montant annuel soumis à l’impôt ? Dans cette logique, si on considère un taux d’imposition de 50%, je peux considérer que je « récupère » donc la moitié de ce montant soit 1.497,38 €. Dans un calcul purement théorique, cela permet de dire que je récupère 124,78€ /mois. Est-ce "correct" ?

Dernière question. Existe-t-il, de part vos expériences, un pourcentage cohérent et rationnel d’investissement pour l’achat d’un véhicule par rapport aux revenus ? Je m’explique. Dans mon cas, si je me base sur 2016, le total de mes factures émises s’élève à 44.000 € htva. En se basant sur ce chiffre, un investissement de 10% pour un véhicule est-il raisonnable ? Je suis conscient que beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte et qu'il est un peu simpliste de donner une réponse de ce type mais suivant vos expériences, un ordre de grandeur ressort p-e?

Je remercie d'avance les personnes qui prendront le temps de répondre à mes questions.

Cordialement,

 

 

Meilleure réponse

Bonjour Jojo,

merci pour vos réponses.

Si la base de calcul de l'amortissmeent est fausse, pouvez-vous m'éclairer? C'est pour cela que je pose des questions! Je n'affirme rien. Le montant à prendre en compte est le montant total en retirant la moitié de la TVA, c'est bien cela? Vu que je récupère la moitié de celle-ci.

Pour le point 5°, je vais donc voir cela plus en détails. C'est pour cela que je suis parti sur une base de 50/50, pour faciliter le calcul et voir si la façon de procéder était bonne.

Cordialement

Toutes les réponses

De la réponse à votre 5° dépendent beaucoup de choses !

Vous devez "justiifier" le pourcentage professionnel que VOUS retenez par tous les moyens possibles et imaginables !

Il est rare de comparer les rentrées avec le type de véhicule utilisé sauf si vous vous promenez dans un véhicule exceptionnel ...

Votre base de calcul de l'amortissement est naturellement fausse.

Vous signalez vous-même avoir une quotité de tva récupérable ...

Un amortissement est synonime de charges. Cela se déduit donc de la BASE imposable. 

0 vote actuellement | +1 Répondre

Bonjour Jojo,

merci pour vos réponses.

Si la base de calcul de l'amortissmeent est fausse, pouvez-vous m'éclairer? C'est pour cela que je pose des questions! Je n'affirme rien. Le montant à prendre en compte est le montant total en retirant la moitié de la TVA, c'est bien cela? Vu que je récupère la moitié de celle-ci.

Pour le point 5°, je vais donc voir cela plus en détails. C'est pour cela que je suis parti sur une base de 50/50, pour faciliter le calcul et voir si la façon de procéder était bonne.

Cordialement

Oui

0 vote actuellement | +1 Répondre

Etes-vous certain qu'un amortissement doive être appliqué puisque vous parlez de renting (= location) ?

Au temps pour moi ...

Je n'avais pas prêté l'attention voulue à ce segment de phrase !

On recommence tout à zéro comme demandé par RDACPT !

0 vote actuellement | +1 Répondre

...