Possibilités de carrières suite à un graduat comptabilité

Portrait de etudiantcompta
Posté par etudiantcompta
mer, 29/09/2010 - 18:37

Bonjour,
Je suis étudiant (20 ans)
Après avoir suivi 2 ans de cours à HEC en sciences économiques et de gestion (ajournement) je viens de me lancer dans un graduat en comptabilité. J'apprécie le contexte économique des études en général. Mais j'aimerais aussi avoir dans le futur une situation confortable. Or j'ai été assez déçu lorsque j'ai appris que le salaire moyen d'un comptable qui débute ne pèse pas bien lourd.
Je sais que la question des salaires répugne un peu, mais je pense que c'est un élément qu'on ne peut négliger lorsqu'on entreprend des études.
Je me suis donc un peu renseigné sur les possibilités qui s'offrent à nous en sortant du graduat en comptabilité et j'ai consulté quelques sites sur les professions d'expert-comptable et réviseur d'entreprise.
Pourriez-vous éventuellement me donner des conseils sur les suites possibles à mon graduat sachant que je suis prêt à continuer ma formation par des stages ou autres apprentissages, meme assez long afin de pouvoir accéder à une 'situation confortable'?

Le sujet ayant déjà été évoqué et souvent critiqué comme vague, je précise: Ayant une certaine expérience dans le métier, conseilleriez-vous un graduat suivi de formations d'expert-comptable et éventuellement de réviseur d'entreprise ou me conseilleriez-vous plutôt de poursuivre avec un master?

Tous vos avis/conseils sont les bienvenus. Merci de m'avoir lu et de prendre le temps de m'aider à y voir plus clair.

Toutes les réponses

Votre question est finalement fort vague. Vu votre jeune âge, vous êtes confronté au traditionnel problème d'orientation, seulement vous ne dites rien de vos compétences, de vos aptitudes : connaissances en langues, facilités en math, esprit littéraire...
Si matériellement vous pouvez vous permettre des études de type long, plus de portes vous seront ouvertes (révisorat, secteur public). Un jeune ayant de l'ambition devrait examiner les possibilités s'ouvrant dans le domaine international et s'ouvrir des portes sur l'Europe: cabinets internationaux, réseaux...
A vous de faire le point sur vous même: volonté, ténacité, souplesse, engagement professionnel versus vie familiale etc... Je ne puis que vous confirmer que le parcours vers l'expertise comptable est déjà costaud.
Je citerai enfin une personne bien connue dans la profession qui disait lors d'un colloque: "Si c'est pour faire fortune, il vaut mieux choisir une autre profession."

Vague oui, mais c'est justement la raison qui me motive à vous demander vos avis. Ça me permet de chercher un peu des infos dans des directions différentes. D'ailleurs merci pour votre réponse. Votre avis sur l'orientation européenne/ internationale m'a déjà permis de me documenter à propos d'un master à l'université de Maastricht, je n'aurais pas forcément pensé à cette éventualité par moi-même. Et pour approfondir cette idée, à partir d'un graduat comptabilité en Belgique, comment peut-on s'orienter vers l'international/ européen? En effet, en tant que débutant, l'idée de l'international à partir d'études comptables basées sur le système belge me semble paradoxale. Je suppose qu'alors, un master à caractère international me sera nécessaire.
A quels débouchés puis-je m'attendre?

Au sujet de mes aptitudes, j'ai de bonnes connaissances en langues en Anglais, neerl et plus basiques en espagnol.

Enfin, je vous cite :" Je ne puis que vous confirmer que le parcours vers l'expertise comptable est déjà costaud." Que voulez-vous dire par là? Que c'est un parcours difficile? Ou plutôt que c'est un parcours qui confère une 'bonne situation professionnelle' ?

Encore merci de votre réponse.

Bonsoir cher collègue étudiant :-)

Je me pose +- ces questions depuis 2 ans.
J'ai eu l'occasion et la chance de rencontrer plusieurs professionnels (entretien ou par mail) qui m'ont donné leur opinion sur la profession, leur parcours scolaire et professionnel et les "voies" qu'il serait bon de suivre.

Apparemment, tu commences ton graduat. Tu as donc 3 ans pour te renseigner, prendre tes repères, te forger une première opinion et surtout, voir dans quelle(s) matière(s) tu te débrouilles le mieux.

Le parcours d'expert-comptable est assez ardu, il faut réussir un examen d'admission portant sur une vingtaine de matières (possibilité de dispenses selon l'école d'où tu viens et la nature du diplôme), trouver un maître de stage, aller au bout des 3 années de stage (avec examen à la fin de chacune d'elles), etc...

Quoi qu'il en soit, ce qu'il faut c'est te connaître toi-même. Où sont tes limites? Quelles matières préfères-tu? Es-tu capable, après avoir étudié en haute école, de refaire le pas vers l'université (sachant que des matières plus "générales" sont abordées)? Est-ce que le coût des études ne posent pas problème? ...

Pour ma part (si ça t'intéresse), je compte entreprendre un master en fiscalité et expertise en cours du soir, organisé par l'université de la FUCAM à Mons.

Bonne soirée

etudiantcompta a écrit: Vague oui, mais c'est justement la raison qui me motive à vous demander vos avis. Ça me permet de chercher un peu des infos dans des directions différentes. D'ailleurs merci pour votre réponse. Votre avis sur l'orientation européenne/ internationale m'a déjà permis de me documenter à propos d'un master à l'université de Maastricht, je n'aurais pas forcément pensé à cette éventualité par moi-même. Et pour approfondir cette idée, à partir d'un graduat comptabilité en Belgique, comment peut-on s'orienter vers l'international/ européen? En effet, en tant que débutant, l'idée de l'international à partir d'études comptables basées sur le système belge me semble paradoxale. Je suppose qu'alors, un master à caractère international me sera nécessaire.
A quels débouchés puis-je m'attendre?

Au sujet de mes aptitudes, j'ai de bonnes connaissances en langues en Anglais, neerl et plus basiques en espagnol.

Enfin, je vous cite :" Je ne puis que vous confirmer que le parcours vers l'expertise comptable est déjà costaud." Que voulez-vous dire par là? Que c'est un parcours difficile? Ou plutôt que c'est un parcours qui confère une 'bonne situation professionnelle' ?

Encore merci de votre réponse.

International: jusqu'à vos 25 ans l'Europe vous ouvre de magnifiques voies et des programmes vous permettant de vous former à l'étranger (aspect langues et contact avec d'autres cultures). Votre possibilité de master à Maastricht est déjà une voie intéressante à approfondir.
En international, l'important c'est le comparatif.  Autre aspect: l'importance de plus en plus grande de la législation européenne.

Expertise comptable: le parcours costaud, Ulquiorra vous le décrit brièvement. Cette description doit être complétée par une consultation du site IEC. Bonne situation professionnelle: celle-ci dépendra entièrement de facteurs qui vous sont personnels: motivation, leadership, autonomie etc...

Bonjour,

Je susi gradué en compte (enfin, bacchelier puisque c'est comme cela que ça s'appelle maintenant) depuis 3 ans.  Ayant perdu pas mal de temps avant de m'orienter vers la compta, je me suis arrêté la.  Niveau salaire, pour un gradué, cela varie fortment du secteur. Il ne faut pas avoir peur de bouger non plus, avant je faisais de la compta fournisseur et mtnt compta géné. Depuis le début de ma carrière j'ai fait mon salaire brut x 1,75 en changeant 3x de boulot.

Si tu t'orientes vers les fiduiciaire, le boulot sera plus interessant, plsu varié mais le salaire en général moindre et les heures supp +++

Par contre je ne te parle pas de l'expertise ou du révisora car je ne connais pas le sujet. Je sais juste pour connaître des gens qui travaillent la dedans que tu ne dois pas compter tes heures non plus.

Mais bon, en général tu sais que comme comptable, il y a des périodes ou tu fais un max d'heures et souvent non payées. donc je confirme que si tu cherches un boulot ou tu peux faire fortune, évite la compta ;-)

Voilà j'espère que mon mess t'aide un peu même si je n'avance n'est que mon opinion personnelle sur la chose

...