Comptabilisation d'acquisition de parts d'une entreprise

Portrait de Grisha
Posté par Grisha
jeu, 09/10/2014 - 10:56

Bonjour,

Je suis étudiant et j'ai une question concernant un exercice:

"Une société A achète 100% des parts d’une société B à concurrence de 300.000,00 € alors que la valeur comptable n’est que de 200.000 €.

Comment peut-on comptabiliser l’excédent payé de 300.000 – 200.000 = 100.000€ ?"

Voilà, au début j'ai cru qu'il s'agissait d'une fusion, mais vu que rien n'est précisé, je considère qu'il s'agit d'une simple acquisition.

Je pensais enregistrer la valeur comptable en immobilisation financière, avec un Goodwill pour 100.000€.

28 Immo financière                 200.000

21 Goodwill                            100.000

à 550 Banque                                      300.000

Je me demandais si je pouvais traiter l'opération autrement qu'avec un Goodwill. Sinon, je me demande en combien de temps je dois amortir le Goodwill, ou si je ne dois pas l'amortir du tout.

Meilleure réponse

Je ne vois pas ce qui vous permet de dire que la perte est durable et certaine.

En outre, il faut une décision de l'organe de gestion pour acter une telle réduction de valeur.

J'aurais tendance à dire que la perte n'est pas durable et certaine, si les gestionnaires ont accepté ce prix, il y a une bonne raison.

Toutes les réponses

Quand vous achetez un kilo de pommes, vous ne comptabilisez pas 750 grammes de pommes et 250 grammes de poires !

 

Alors pourquoi chercher midi à quatorze heures ?

 

ENSUITE et ensuite seulement, il faut se demander pourquoi on signale que cela vaut beaucoup moins ...

1 vote actuellement | +1 Répondre

C'est pas tout à fait la même chose. Le différence de prix m'a l'air de vraiment correspondre à un Goodwill.

.  " L’article  95,  §  1 er ,  II,  al.  4  AR  C.Soc.  stipule  qu’il  y  a  lieu  d'entendre  par  goodwill,  le  coût

d'acquisition d'une entreprise ou d'une branche d'activité dans la mesure où il excède la somme des

valeurs des éléments actifs et passifs qui la composent"

Et vu que justement, dans mon cas j'achète une société plus qu'à sa valeur comptable, je trouve pas logique de le mettre en 28.

De plus, la question est formulée de façon à laisser penser qu'il faut faire quelque chose avec la différence entre la valeur comptable et le prix d'achat.

Vous n'achetez pas une entreprise no une branche d'activité mais des actions.

En effet, j'achète des actions. J'achète la totalité des actions, pour une valeur qui est supérieure à la valeur de l'entreprise. Il faut bien que je justifie le "surplus" que je paie.

Pour revenir à l'exemple de Pomme, c'est comme si j'achétait 10€ un kg de pommes qui en vaut que 5€.

Et dans ce que je disais auparavant (concernant le goodwill), je me suis basé sur l'avis CNC 126-8: "Immobilisations financières - Evaluation - Valeur d'acquisition comportant un surprix"

XXX Erreur de fil

J'suis sur de rien, sauf des 2 lignes d'énoncé que j'ai.

Il faut relire l'avis CNC 126-8 convenablement.

Vous ne pouvez pas éclater le prix d'acquisition de la participation.

Donc je dois enregistrer l'écriture suivante ?

28 Immo financière           300 000

à   500 CCB                                  300 000

Si j'enregistre les parts à leur prix d'achat, est-ce qu'il y a quand même un goodwill ? Si oui, est-ce que je dois le faire apparaître tel quel à l'actif, ou fait-il implicitement partie du compte 28?

S'il fait partie du compte 28, il est donc pas amortissable ?

Les immobilisations financières ne sont, en effet, pas amortissables.

Bonjour,

 

Voici l'écriture que je propose :

 

28 Immo fin                                       300.000

661 Réduction de val sur immo fin       100.000

             à      55 CBB                                                 300.000

                     28x9 Réduction de valeur acté                  100.000

 

Vous achetez à 300.000€ les actions. Cependant, vous constatez immédiatemement qu'elles sont surévaluées. Par conséquent, étant donné que la perte de valeur de ces actions est durable et certaine, vous pouvez enregistrer une réduction de valeur.

 

A l'actif de votre bilan, les participations auront bien une valeur de 200.000€.

 

Vous pourrez toujours annuler cette reprises (totalement ou partiellement) (en cas de variation durable et certaine) en enregistrant l'écriture suivante :

 

28x9 Réduction de valeur acté

    à  761 Reprise de réduction de valeur sur immo fin

 

Attention, si vos actions devaient dépasser, dans le futur, la valeur de 300.000€, ce sont d'autres écritures qu'ils faudrait comptabiliser. Je ne les détaille pas ici.

 

Cordialement,

 

 

0 vote actuellement | +1 Répondre

Je ne vois pas ce qui vous permet de dire que la perte est durable et certaine.

En outre, il faut une décision de l'organe de gestion pour acter une telle réduction de valeur.

J'aurais tendance à dire que la perte n'est pas durable et certaine, si les gestionnaires ont accepté ce prix, il y a une bonne raison.

...