2 questions

Portrait de fred98765
Posté par fred98765
mer, 08/06/2011 - 13:44

Bonjour,

 

Pouvez-vous m’aider à répondre à deux questions pour un examen ? Je n’arrive pas à trouver les réponses.

 

1° Les créanciers de la société X sont méfiants car elle est en perte. Quels éléments démontrent la confiance des créanciers ?

a) Un délai de paiement fournisseur plus court.

b) L’apparition de garanties.

c) L’augmentation des acomptes versés.

d) L’apparition d’effets de commerce en portefeuille.

J’élimine les réponses a et c. J’hésite entre b et d.

 

2° Pouvez-vous me confirmer qu’on ne peut jamais financer un investissement par l’utilisation de réserves ?

Merci pour votre aide!

Toutes les réponses

Justifiez vos réponses.

undefinedundefinedundefined

1° Les créanciers de la société X sont méfiants car elle est en perte. Quel élément démontre la confiance des créanciers ?

a) Un délai de paiement fournisseur plus court.

b) L’apparition de garanties.

c) L’augmentation des acomptes versés.

d) L’apparition d’effets de commerce en portefeuille.

Les réponses a et c traduisent plutôt la méfiance des créanciers (car l'entreprise doit rembourser plus vite ses dettes ou verser des acomptes avant livraison). Sachant qu'il n'y a qu'une seule bonne réponse, j'aurais envie de dire la réponse d. Mais je ne vois pas pourquoi les créanciers privilégient les effets de commerce s’ils sont méfiants.

2° Pouvez-vous me confirmer qu’on ne peut jamais financer un investissement par l’utilisation de réserves ?

En fait, la question complète est :

« Laquelle de ces affirmations est fausse ?

a) La prise de participation dans une entreprise a une influence sur les actifs immobilisés.

b) L’émission d’un emprunt obligataire peut entraîner une augmentation de l’actif

immobilisé.

c) L’enregistrement d’une réduction de valeur n’a pas d’impact sur les liquidités.

d) Un investissement peut être financé par l’utilisation des réserves. »

Les réponses a, b et c sont correctes (une participation est enregistrée en compte 28 è actif immobilisé, un emprunt obligataire peut donner lieu à des frais d’émission d’emprunt qui peuvent être activés, et une réduction de valeur n’entraine pas de décaissement et n’a donc pas d’impact sur les liquidités). Par déduction, c’est donc la réponse d. Mais je ne sais pas pourquoi.

La question 1 vous disiez primitivement confiants puis méfiants. Méfiants c'est D car les effets en portefeuille sont des créances.

Question 2, revoyez les méthodes de comptabilisations.

Je donne 1/10 pour l'instant en examen oral..

Quel est votre niveau scolaire avec quelle orientation ?
Votre raisonnement est, en effet, lacunaire ... sauf si le niveau des questions dépasse votre stade de formation !

0 vote actuellement | +1 Répondre

Je fais un Master en Droit. Les concepts comptables ne sont pour moi pas très clairs.

Pour la question 1, la question est de savoir quel indicateur permet de démontrer que les créanciers restent confiants malgré les pertes de l’entreprise. La question n’est pas très claire je trouve. Etant donné que les effets en portefeuille traduisent la méfiance, par déduction, la réponse correcte serait l’apparition de garanties. Mais je trouve que la question n’est pas claire car on ne mentionne pas si ce sont des garanties reçues ou octroyées par l’entreprise… Si les garanties sont reçues, cela traduit bien la confiance.

Pour la question 2, une diminution de réserve est enregistrée via un débit du compte 13. Un investissement également enregistré via un débit. Il n’est donc pas possible de financer un investissement par l’utilisation de réserve.

J'ignore quel est l'auteur des questions et sauf à avoir suivi son cours, je traduis difficilement sa pensée !

Cela étant, si je dote une réserve chaque année pour remplacer une machine ... que se passe-t-il lors de l'achat ?

0 vote actuellement | +1 Répondre

Cela n'a pas d'implication sur les fonds propres. Lors de l'achat, la réserve subsiste au passif. En faisant abstraction de la TVA, on enregistre l'investissement à l'actif avec pour contrepartie une dette (ou sortie de cash). La prise en résultat a lieu au fur et à mesure des amortissements.

fred98765 a écrit: Cela n'a pas d'implication sur les fonds propres. Lors de l'achat, la réserve subsiste au passif. (...) 

Or, cette réserve devient INUTILE ...

0 vote actuellement | +1 Répondre

...