SPRLU et SPRL Starter, lequel choisir?

Portrait de Sombrero
Posté par Sombrero
jeu, 27/12/2012 - 16:23

Bonjour,

Je me pose quelques questions sur ces types de société.
Si j'ai bien compris, je pourrais être seule à fonder une SPRL S, pour une durée de 5 ans comme prévu par la loi. A la fin de ces 5 ans, la SPRL S doit-elle obligatoirement se "transformer" en SPRL classique? Ou pourrait-elle devenir une SPRL U?
Car si classique, je ne pourrais être seule...
Pour la SPRL U, le capital souscrit est de 18.550€ et le libéré de 12.400€. C'est probablement une bête question mais je me demande, la somme restante 6.150€ doit être payée en un temps prédéfini? (5 ans par exemple?)
Mon intérêt se situe qu'avec SPRL Starter, je ne paie qu'1€, mais je ne sais pas si ce type de société correspond à ma situation. Seule et à priori, pas de futurs associés.
Merci d'avance!

Toutes les réponses

La Loi ne parle pas de SPRLU, c'est une SPRL point a la ligne.

Dans le cadre d'une SPRL S l'ensemble du capital doit être libère dans les 5 ans.

Merci pour votre réponse, mais ça ne réponds pas exactement à ma question, voulez-vous bien y répondre?

Apok a écrit: Bonjour,

Je me pose quelques questions sur ces types de société.
Si j'ai bien compris, je pourrais être seule à fonder une SPRL S, pour une durée de 5 ans comme prévu par la loi. A la fin de ces 5 ans, la SPRL S doit-elle obligatoirement se "transformer" en SPRL classique? Ou pourrait-elle devenir une SPRL U?
Car si classique, je ne pourrais être seule...
Pour la SPRL U, le capital souscrit est de 18.550€ et le libéré de 12.400€. C'est probablement une bête question mais je me demande, la somme restante 6.150€ doit être payée en un temps prédéfini? (5 ans par exemple?)
Mon intérêt se situe qu'avec SPRL Starter, je ne paie qu'1€, mais je ne sais pas si ce type de société correspond à ma situation. Seule et à priori, pas de futurs associés.
Merci d'avance!

par Apok sur 27/12/2012 16:59:40

Merci pour votre réponse, mais ça ne réponds pas exactement à ma question, voulez-vous bien y répondre?

Je crois que, pour votre première intervention, vous n'avez pas pris garde à plusieurs éléments !
Le présent site ne donne pas de consultation.
Il n'y a aucune obligation de vous répondre; les intervenants sont soit des bénévoles soit des participants volontaires.
Les réponses sont fréquemment une synthèse, très rarement un exposé didactique (Ce n'est pas le but du forum).

Cela étant,
Une sprl est une sprl qu'elle soit U ou S ou rien du tout.
La libération du capital au plus tard à terme est le prix à payer pour la "S".
La libération du capital minimum aux deux tiers est le cadeau pour rester seul dans sa société.
La libération du solde du capital est une question de liquidités ou plus valablement d'équilibre obligatoire de la situation patrimoniale. 

0 vote actuellement | +1 Répondre

Oubliez cette notion galvaudée d'un capital à 1€. Outre les frais de constitution, frais comptable pour le plan financier auprès d'un professionnel du chiffre, il faudra repasser devant notaire pour le changement de statut après les 5 ans de la constitution de la sprl(s); ce passage au statut d'SPRL classique implique une situation du capital social en accord avec les règles applicables aux SPRL classique "souscription 18.550€ et libération 12.400€". Vous aurez compris, on est loin du compte. De plus, quid du taux dégressif d'imposition réduit lors de distribution de dividende; étant entendu qu'il faut une distribution de maximum 13% du capital libéré. En sus, la réserve légale est alimentée de 25% des bénéfices, au lieu de 1/20. En résumé, bien qu'il y est certains avantages, la sprl(s) n'est qu'un statut temporaire de la Sprl Classique. Renseignez-vous auprès d'un professionnel avant de vous lancer tête baissée.

Merci pour vos réponses, et biensûr, je n'irai pas tête baissée....

...