Rémunération internet & étudiant

Portrait de Kerty
Posté par Kerty
lun, 26/10/2009 - 17:25

Bonjour à tous,

Je suis un étudiant en informatique de 21 ans (cours du jour).
Voici deux ans que j'ai ouvert un petit site communautaire sur internet, et que j'y ai placé du contenu publicitaire (google adsense pour être précis).
J'ai accumulé presque 850€ de gains virtuel (bien entendu, j'ai bloqué les payements pour ne pas tomber dans l'illégalité).

Aujourd'hui, j'ai besoin de toucher cet argent (ou une partie, je ne sais pas vraiment comment celà se passe)

Pourriez-vous me conseiller quant aux choix de statut pour un étudiant?

Je le précise, au cas ou, les gains sont faibles (800€/2 ans), je recherche donc quelque chose de très léger, adapté à ma situation

Merci beaucoup de votre aide

Toutes les réponses

L'ennui, c'est la durée et la répétition !Déclarez la somme en "Profits exceptionnels" et arrêtez TOUT !Ou alors allez voir un professionnel !!!

0 vote actuellement | +1 Répondre

Profit exceptionnel?

J'avais fais quelques fouilles un peu partout, mais je n'en avais jamais entendu parler!

peut-on quantifier la durée et la répétition?

Avec le site, je gagne peu par mois, mais ça fait un peu chaque année (on va dire 300, 400 en moyenne)

Peut-on faire un profit exceptionnel chaque année?

Merci de votre réponse

Je vous ai répondu : c'est 'NON' puisque multiples opérations sur une longue durée !!!

0 vote actuellement | +1 Répondre

D'accord, donc nous en revenons à la question de base, que faire..

juste aller voir un professionnel?
aucun autre conseil?

Vu que les revenus sont de moins de 1200€, le plus simple me semble ceci :
"Indépendant complémentaire en régime étudiant"
Cela reste à vérifier, j'ai fait avec ce que j'ai trouvé sur internet.

Les conditions :
- avoir moins de 25 ans
- avoir au moins 13h de cours / semaine (27 crédits / an)

Le plus simple est de vous diriger vers un Guichet d'Entreprises et de leur demander toutes les informations.

Statut social (Cotisations sociales):
- peut être réglé via votre guichet d'entreprises
- assujeti à titre principal
- l’exonération des cotisations sociales est accordée si le revenu annuel réel (brut moins charges professionnelles) est inférieur à 1.196,89 €.
- la réduction des cotisations sociales est accordée si le revenu annuel réel ne dépasse pas 5.667,13 €.
- pour cela, demandez le formulaire d'exonération/réduction tel que décrit par le célèbre article 37 (et 40)

Allocations familiales:
- continuez à beneficier si moins de 25 ans, cours suivis à l'école
- même règles que le job étudiant: ne pas travailler plus de 240h par trimestre, sauf trimestre été
- il faut faire soi-même la démarche (une déclaration sur l’honneur que vous travaillez moins de 240h) car par défaut ils font cesser les allocations
- nécessite l'exonération/réduction des cotisations sociales (article 37) pour continuer à bénéficier

Mutuelle:
- vous continuez comme maintenant (via les parents) si vous avez moins de 25 ans
- nécessite l'exonération/réduction des cotisations sociales (article 37) pour continuer à bénéficier

Régime fiscal:
- Revenus bruts max 3.375 EUR pour rester à charge des parents
- Un étudiant paie des impôts si ses revenus brut dépassent 8.509,67 € sur une année civile

Registre de commencer / BCE:
- peut être réglé via votre guichet d'entreprises

Numéro de TVA:
- peut être réglé via votre guichet d'entreprises
- Si le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas le montant de 5.580 EUR, l'indépendant complémentaire bénéficie de la franchise de la TVA

J'espère que cela peut vous aider ...

Deux erreurs :

1) Le statut social ne se règle pas via le guichet d'entreprises mais via une caisse d'assurances sociales pour indépendants.
2) TVA :si le CA ne dépasse pas 5.580 €, ON PEUT opter pour le régime de la franchise, celui-ci n'est pas automatique.

à part les 2 erreurs décelées grâce à la vigilance de f_bonfond, j'ai apprécié la contribution très complète de loremipsum et tenais à le souligner

pour la franchise TVA, il faut
- règler cela avec le contrôle TVA dont vous dépendez géographiquement et remplir un formulaire
- respecter certaines formalités voir http://fiscus.fgov.be/INTERFAOIFFR/Vragen/tva/franchise5.htm

dont la mention de son numéro de TVA sur les factures + une mention spéciale dont le texte est repris sur le site ci-dessus (mais je ne pense pas que Google réclame une facture)

Tout cela représente naturellement une superbe synthèse mais ne permet pas de corriger l'absence de déclaration antérieure !
L'intéressé a omis de déclarer des revenus de deux années.
G***, puisque G* il y a, a déjà déclaré les 'commissions' en charge sur les exercices antérieurs !
En termes clairs, cela vaut pour l'avenir de quelqu'un qui veut COMMENCER !
Par ailleurs, les avantages fiscaux du "jeune indépendant" sont perdus (puisque très peu de revenus) (Code 1552).

0 vote actuellement | +1 Répondre

Merci beaucoup pour vos réponses!

@jojo: je n'ai rien a déclarer, vu que je n'ai rien touché!
l'argent se trouve sur un compte google (argent virtuel), et la seule chose que je peux faire, c'est le faire virer sur un vrai compte (chose que je ne fais pas)

en clair, je n'ai jamais vu la couleur de la moindre pièce de centime

encore merci pour vos réponses, je vais donc aller me renseigner un peu sur ce statut enfin entamer les démarches

En fiscalité, ATTRIBUTION vaut paiement !!!

0 vote actuellement | +1 Répondre

Le fait que vos gains soient versés en argent virtuel sans que vous n'y touchiez n'impacte pas, fiscalement, il s'agit d'un revenus.

...