Indépendant complémentaire ==> Sprl-S

Portrait de garagiste
Posté par garagiste
mar, 20/04/2010 - 22:41

Bonjour,

Je suis actuellement en indépendant complémentaire et je suis entrain de faire les démarches pour constituer une sprl starter.

Les différents frais sont :

1.       Le plan financier par un comptable (500,00€ ?)

2.       La mise en place des statuts + la publication devant notaire (1.000,00€ ?)

3.       Les cotisations sociales ( 69€ ou 669€ ?)

4.       La comptabilité ( le prix par an ?)

5.       L’enregistrement du bilan de l’exercice (300€ ?)

Je pense constituer un capital de 2.000,00€ au départ

 

J’aurais plusieurs questions :

1.       Pourriez-vous me dire si ça coûte vraiment 1000,00€ de publier les statuts chez un notaire ?

2.       Pourriez-vous me dire si les cotisations sociales pour ma futur sprl seront en tant qu’activité complémentaire ou activité principale sachant que je suis salarié en temps pleins ?

3.       L’immeuble où mon activité se fera ne m’appartient pas mais je ne dois pas payer de loyer donc en conclusion il est mis à ma disposition gratuitement. Est-ce que je dois faire quelque chose ?

4.       Est-ce que la société peut me louer mon outillage personnel ? (outillage garagiste)

Merci d’avance,

Toutes les réponses

Tant de méconnaissance nécessite une consultation qui est en tout état de cause obligatoire pour une SPRL-S, le mieux est donc d'interroger votre comptable.

+- 1000 € chez le Notaire, c'est correct
Pour les cotisations sociales également mais vous omettez la cotisation sociale a charge des sociétés

Merci de votre réponse..

Mais je vous propose deux solutions pour les cotisations et vous me dite que c'est correct... donc quoi penser?

Sinon vous ne savez pas m'aider pour mes questions?

Mes données sont fausses que vous dites que je ne connais pas les démarches à faire pour une sprl-s?

Mais de quoi parle-t-on ??

Cette sprl S est une niaiserie à laquelle, nous, professionnels ne pouvons donner aucun crédit.

La plupart des journalistes qui tentent de rédiger une critique sur ce sujet oublient clairement qu'une société est d'abord un outil.

Un outil de travail, pas fiscal, pas pour de piètre problème de responsabilité, mais un outil de travail. Cet outil a un coût et le simple fait de devoir mettre un capital minimum de 6.200 € est une EXCELLENTE barrière à un tas d'initiatives malheureuses tentées par de pseudo entrepreneurs.

Ce qui est gratuit et ne coûte rien, ne vaut rien !

Pour ceux qui ont connu les coopératives du début des années '90 que l'on pouvait créer avec 3 francs belges (car 3 associés) se souviendront également du nombre de faillites, dues, selon moi en grand partie à l'amateurisme de leurs fondateurs.

Comme l'insiste parfaitement notre modérateur, la question posée appelle encore énormément de questions.

Perso, je reste sur ma première question : quelle est l'utilité première de votre société ?

benoit coene

Bonjour,

Votres avis n'est pas faux du tout mais pourquoi mettre 6.000,00€ en capital alors qu'on a déjà tout ce qu'il nous faut sous la main et que tout est payé.. Mis appart les frais de notaires et de comptabilités, le reste sera financé par nos bénéfices comme garagiste qui existent déjà comme indépendant..

bien à vous

Vous semblez oublier qu'en tout état de cause, a terme, vous devrez libérer le capital.

Je n l'oublie pas vu que je veux laisser une grande partie de mon bénéfice dans la société.. (régle des 25% de la sprl-s)

...