allocations de chômage cohabitant ou isolé?

Portrait de Aurore1946
Posté par Aurore1946
dim, 07/02/2010 - 22:23

Bonjour,

Voici ma situation:
En 2006, à la mort de ma maman, j'ai hérité de son appartement alors que j'étais encore aux études. J'avais alors 25ans et mon papa, qui en avait l'usufruit, vivait avec moi.
Un ami s'est également domicilié chez nous. (pas de cohabitation légale en ce qui le concerne).
En 2007, après mes études, je me suis inscrite au chômage où je touche les allocations d'attente. J'étais alors encore en cohabitation légale avec mon papa.
En novembre 2008, mon papa est décédé. Ce qui fait que je ne suis plus en cohabitation légale avec personne.
Mais du point de vue des allocations d'attente du chômage, je perçois toujours le même montant par mois qu'au début, lorsque mon papa vivait encore avec moi. Or je n'ai plus sa pension pour contribuer aux frais du ménage.
Comme dit précédemment, un ami est simplement domicilié chez moi. De plus, à cause de son boulot, il ne vit pas tout le temps chez moi. Il n'est donc pas cohabitant légal et donc, d'après ce que j'ai déjà pu lire sur le net, il n'a aucun devoir, ni obligation, envers moi ou mon "foyer".

Est-ce que donc, au chômage, je ne devrais donc pas être considéré comme une personne isolée (au lieu de touchez les allocations en tant que cohabitant)? et même chef de ménage (vu que l'appartement m'appartient, et que je paye une taxe de chef de ménage)??

Merci d'avance pour vos réponses.
Aurore

Toutes les réponses

Avez-vous déclare le changement a l'ONEM ?

En tout état de cause chef de menage c'est exclu attendu que personne ne depend de vous, isolée oui mais ettendez vous a de sérieux controle quant a la réalité de la situation avec votre "locataire".

Bonjour,

Merci pour cette réponse rapide.

Oui, lorsque mon papa est décédé fin 2008, je me suis rendue au bureau de chômage pour déclarer mon changement de situation. Mais j'avoue que l'employée qui se trouvait en face de moi, avait l'air d'écouter que d'une oreille et semblait pressée de passer à la personne suivante. Elle a pris les papiers, les a encoder dans mon dossier, merci et au revoir malgré mes questions.

Pour le statut de chef de ménage, je m'en doutais déjà.

Mais pour le statut d'isolé, j'en suis venue à me poser la question maintenant. En effet, en me rendant sur le site internet de mon bureau de chômage, j'ai découvert une petite application qui permet de calculer le salaire net en fonction du salaire brut. (comme sur bon nombre de site sur le net). Par curiosité et pour me tenir informée par rapport aux offres d'emplois pour lesquelles je postulais, j'ai fait une simulation. Or, lorsque je remplis les renseignements (temps plein, salaire brut, nombre d'heures,....), il faut également indiquer la situation familiale. Et dans ce cas-là, je dois indiqué "isolé"! Car il n' y a pas de contrat de cohabitation légale avec cet ami.

Donc je me demandais pourquoi ce serait différent avec l'Onem???
Dans tous les cas administratifs, je suis considérée comme isolée mais pas dans le cas du chômage.
Comme déjà dit, par le fait d'être simplement domicilié et non cohabitant légale, mon ami n'est pas tenu de participer aux revenus du ménage.

Aurore

Le chômage tient compte des situations de fait, à savoir qui est domicilié à telle adresse !
Dès l'instant où deux personnes sont domiciliées à la même adresse, elels forment une "entité" !
C'est cela, la beauté de la législation qui veut qu'un même mot couvre des situations totalement différentes !
Si vous voulez obtenir une indemnisation plus forte, il FAUT déloger votre ami !!!

0 vote actuellement | +1 Répondre

Le chômage tient compte des situations de fait, à savoir qui est domicilié à telle adresse !Dès l'instant où deux personnes sont domiciliées à la même adresse, elels forment une "entité" !C'est cela, la beauté de la législation qui veut qu'un même mot couvre des situations totalement différentes !Si vous voulez obtenir une indemnisation plus forte, il FAUT déloger votre ami !!!

0 vote actuellement | +1 Répondre

...